APST BTP 06 - Association Paritaire de Santé au Travail

Présentation du service
APST BTP06 - SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL POUR LE BTP

L'Association Paritaire de Santé au Travail du Bâtiment et des T. P. des Alpes Maritimes, a reçu officiellement agrément pour assurer les prestations relatives à la Santé au Travail pour toutes les entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics, les entreprises d'activités annexes ou connexes au secteur du BTP et aux entreprises de travail temporaire occupant du personnel BTP activités annexes ou connexes, exerçant leur activité dans le département des Alpes-Maritimes.

Notre agrément à télécharger.

APST BTP 06 est une association paritaire (loi 1901)

Notre siège social est situé à Nice, 6 rue du Dr Richelmi 06359 Nice Cedex

L'APSTBTP06 met ses compétences pluridisciplinaires à la disposition de ses adhérents du BTP
  • Des médecins du travail en charge de la prévention, du conseil et du suivi médical des entreprises adhérentes et de leurs salariés (visites médicales spécifiques, études des postes de travail, des ambiances de travail, études épidémiologiques, emploi des travailleurs handicapés, formation et information des salariés, réalisation de la fiche d'entreprise...)
  • Des auxiliaires médicales (Assistant(es) ou infirmiers(ères)) équipées de matériel de dépistage précis (test de la vision, test audio, contrôle des capacités respiratoires, contrôle cardiaque...)
  • L'Intervenant en Prévention des Risques Professionnels (I.P.R.P.), technicien en métrologie, travaille en collaboration avec votre médecin du travail et l'assiste dans ses différentes missions de prévention en milieu de travail. Grâce à des appareils, il mesure le bruit ou l'éclairage, l'ambiance thermique ou atmosphérique, et avec un traitement des données il détermine si des nuisances existent

APST BTP 06 toute notre Histoire...

Année 1946

Je m'appelle Antoine, j'ai 32 ans et je suis maçon à Grasse.
Après des années de souffrance, d'angoisse et de privation, nous sommes enfin Libérés. La guerre a détruit beaucoup, et j'ai aujourd'hui le sentiment de participer activement à la Reconstruction de mon pays. La Médecine du Travail vient de voir le jour en ce mois d'octobre 1946. Parallèlement, les syndicats patronaux et salariés locaux s'unissent pour créer un service social et de médecine du travail pour le Bâtiment.

C'est ainsi que l'Union Sociale des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publ ics des Alpes-Maritimes engage ses premières actions auprès de nous, les travailleurs du BTP.
Durant les premières années, la Médecine du Travail s'organise progressivement pour répondre à sa mission : éviter toute altération de notre santé. Il faut dire que les conditions de travail sur les chantiers sont souvent rudes.

Dans les années 60,

mon fils Michel, plâtrier, rejoint notre équipe. Peu à peu, l'action conjuguée des Médecins du travail du BTP et de l'OPPBTP apporte des améliorations importantes aux conditions de travail dans notre entreprise, parallèlement aux mesures générales d'hygiène édictées par le Décret de 1965 et aux surveillances médicales définies par le Décret de 1969. Ainsi, entre 1965 et 1970, nos chantiers se modernisent et nous offrent plus de confort par l'installation de sanitaires, vestiaires et réfectoires.

En 1977,

C'est la naissance de mon dernier petit-fils Pierre, et c'est aussi la création de l'Association Paritaire de Médecine du Travail du Bâtiment et des Travaux Publics des Alpes-Maritimes (A.PA.ME.TRA.-B.T.P.) issue de la séparation des oeuvres sociales et des activités médicales. Alors que je m'apprête à profiter de ma retraite, le Médecin du Travail analyse de plus en plus les postes de travail, et son rôle de conseiller se renforce offrant alors aux entreprises un accompagnement indispensable pour améliorer la sécurité et la prévention.

Les années 80

sont marquées par l'informatisation, dont mon fils Michel me parle souvent.

A cette période, l'A.PA.ME.TRA-B.T.P. décide de s'équiper de ces nouveaux systèmes, afin d'améliorer sa gestion des entreprises et du suivi médical des salariés. Parallèlement, avec ses 2 centres mobiles et ses 6 centres d'accueil répartis à travers le département (Le Cannet, Grasse, Antibes, St Laurent-du-Var, Nice, et Menton), les déplacements des travailleurs convoqués aux visites médicales sont optimisés.

En 2004,

Pierre décroche son diplôme d'Ingénieur. Il est engagé dans notre entreprise en tant que Chargé de Prévention. Nous sommes très fiers de son parcours, et particulièrement heureux de le voir travailler sur ces chantiers aux cotés des ouvriers qui l'ont vu naître. Cette année là, une réforme importante transforme la Médecine du Travail en Santé au Travail. Cette réforme introduit le recours à des compétences pluridisciplinaires en complément de celles des Médecins du travail, pour mieux accompagner l'entreprise et ses évolutions.

En 2006,

Pierre nous informe que l'A.PA.ME.TRA.-B.T.P. qui travaille activement depuis plusieurs années en partenariat avec l'Inspection du Travail, les organisations syndicales, la CRAM et l'OPPBTP, vient d'intégrer dans son service un Intervenant en Prévention des Risques Professionnels.

Souvent amené à rencontrer les Médecins du Travail, mon petit-fils s'implique de plus en plus à la Santé au Travail et dans la prévention des risques professionnels. Sûrement a-t-il été influencé par les expériences de son père et de son grand-père!

Avec l'association des compétences médicales et pluridisciplinaires, les enjeux du service de Santé au Travail du BTP 06 consistent à poursuivre son action en faveur de la préservation de la santé au travail, et contribuer activement à la veille sanitaire.

En 2006, pour sa visite médicale annuelle, Pierre se présente au tout nouveau centre ouvert à Vallauris(regroupant les centres de Grasse, Antibes, le Cannet), équipé des matériels les plus récents, dans une structure moderne et accueillante.

Début année 2007,

l'A.PA.ME.TRA.-BTP devient l'Association Paritaire de Santé au Travail B.T.P. 06 :

l'APST BTP 06, son expérience et ses compétences sont une aide précieuse pour toutes les entreprises et salariés du Bâtiment et des Travaux Publics des Alpes-Maritimes.

En savoir plus :

Bas bloc centre